Heureusement pour les pays émergents, le 45e président des Etats-Unis se distingue davantage par son style, en rupture totale avec celui de ses prédécesseurs, que par ses actes. Durant la semaine qui a suivi son improbable victoire, le MSCI Emerging Markets a cédé 7%, sous l'effet d'un vent de panique. Dès le premier jour de sa présidence, Donald Trump mettait en pratique ses promesses de protectionnisme ("America first"), en supprimant l'accord commercial Trans-Pacific Partnership (TPP), fruit de huit années de négociations entre les Etats-Unis et onze pays qui bordent l'océan Pacifique.
...