Le 22 mai dernier, Bernanke, le président de la Fed, annonçait le durcissement futur de la politique de la Banque. La réaction a été catastrophique. Les taux d'intérêt ont doublé en un mois. Depuis, la Fed s'échine par tous les moyens à apaiser les marchés et souligne que le changement ne se produira qu'à partir du moment où le taux de chômage descendra sous 6,5%. Dans une éternité, donc.
...