Pour l'épargnant lambda, il n'est pas facile de faire ses premiers pas dans le secteur. Ce marché n'est pas réglementé. Avant de se lancer dans ce type d'investissement, l'amateur suivra ces quelques conseils utiles.
...

Pour l'épargnant lambda, il n'est pas facile de faire ses premiers pas dans le secteur. Ce marché n'est pas réglementé. Avant de se lancer dans ce type d'investissement, l'amateur suivra ces quelques conseils utiles.Il convient de choisir : - la qualité adéquateUn diamant de qualité supérieure n'est pas nécessairement le meilleur investissement. Privilégiez le rapport qualité-prix optimal. Si vous souhaitez malgré tout investir dans la qualité, préférez les plus gros diamants;- la teinte adéquatePlus le diamant est blanc, plus il est précieux. Certains diamants de couleur ("fancy coloured") sont de plus en plus chers. Ils sont en effet plus rares que les diamants blancs, et sont de plus en plus prisés;- le poids adéquat Le poids d'un diamant s'exprime en carats. L'investisseur ne doit pas nécessairement opter pour le diamant le plus lourd (c'est-à-dire le plus cher). Il est préférable d'acheter des diamants de 1 à 5 carats, lesquels se revendront plus facilement; et- les proportions adéquatesUn diamant qui n'a pas les bonnes proportions peut paraître terne. Son prix baisse. En tant qu'investissement, un diamant aura donc au moins une très bonne taille ("VG", pour "Very Good").Un certain mystère plane autour du prix des diamants. Il n'existe pas de marché unifié. Le prix des diamants est exprimé en dollar américain par carat. Un diamant de 0,50 carat coûte environ 1.400 dollars par carat. Il devrait donc coûter 700 USD. Mais ce n'est pas nécessairement le cas. Le prix par carat augmente avec le poids de la pierre. Ainsi un brillant - un brillant est un type de taille d'un diamant (généralement 56 facettes) - de trois carats ne coûte-t-il pas trois fois, mais jusqu'à cinq fois plus cher qu'une pierre d'un carat ! S'il n'existe donc pas de prix uniforme, il n'existe pas non plus de véritable cote. Pas plus qu'il n'existe de méthode uniforme pour cataloguer les diamants. Les prix par carat peuvent afficher des écarts de 25%. Tous les marchands émettent des certificats, mais il n'y a pas de certificat uniforme. De plus, il n'existe pas de véritable marché pour ceux qui souhaitent vendre un diamant. Dans le meilleur des cas, l'investisseur devra retourner chez le diamantaire qui lui a vendu la pierre. Mais celui-ci fixera de manière presque arbitraire le prix auquel il la rachètera.Comme le dira tout bon diamantaire, les diamants sont précieux, rares, intemporels, mystérieux, beaux et magiques, considérés comme des preuves d'amour. De manière générale, les diamants apportent un sentiment de beauté, de luxe, de protection, de passion et d'amour comme aucun autre investissement financier ne le fait. Naturellement, tout le monde ne peut pas se permettre pareil investissement. Et surtout, il n'existe pas de marché constant de l'offre et de la demande, de sorte qu'il est très difficile d'accoler un juste prix à cet investissement.Ne placez jamais qu'une petite partie de vos économies dans des investissements alternatifs, et n'achetez que ce que vous comprenez et dont vous pouvez estimer les risques!À SUIVRELisez cette semaine les deux derniers volets de cette série "investissements alternatifs": la numismatique et la philatélie.