La banque centrale chinoise repose sur une montagne de billets verts, essentiellement sous la forme de bons du Trésor américain (estimés à quelque 1.300 milliards USD). Elle ne peut se permettre de bévue, elle y perdrait trop. Elle n'achète plus de nouveaux emprunts en dollars et ne participe plus à leurs adjudications. Elle vend même régulièrement ses titres sur le marché américain. Quant aux dollars en soi, elle les investit dans l'immobilier ou rachète des entreprises.
...