La situation économique s'améliore partout. Du moins si l'on se réfère aux carnets de commandes du monde industriel. Ils sont bien remplis. Mais pourquoi ces industriels n'investissent-ils pas davantage alors ? Les statistiques sont souvent trompeuses. Surtout si on omet sciemment ou non de les présenter totalement. Prenons l'Union européenne pour exemple. Si on ne prête pas trop d'attention, on serait effectivement amené à croire que la crise est révolue. C'est oublier les échéances qui s'annoncent, dont celle des élections européennes qui déterminera la direction que prendra l'Union.
...