Franc suisse

Vanté depuis longtemps pour sa stabilité, le franc suisse (CHF) s'est beaucoup apprécié dernièrement. En période d'incertitudes, les investisseurs se réfugient dans les monnaies à l...

Vanté depuis longtemps pour sa stabilité, le franc suisse (CHF) s'est beaucoup apprécié dernièrement. En période d'incertitudes, les investisseurs se réfugient dans les monnaies à la réputation en béton. En janvier, une parité avec l'euro s'esquissait pour 2022; peu avaient imaginé qu'elle se concrétiserait en six mois seulement. La valeur du CHF a même récemment dépassé celle de l'euro.L'engouement pour le CHF témoigne de la crainte des investisseurs fortunés, qui privilégient la préservation du capital au rendement. Mais un tel choix n'est pas sans danger: pour la première fois depuis longtemps, l'inflation approche des 3%, un chiffre inédit, même s'il reste nettement inférieur à celui des pays voisins. Comme nombre de ses homologues, la Banque nationale suisse a donc augmenté son taux directeur de 50 points de base, de -0,75 à -0,25%. Un passage au-dessus de 0% n'est pas exclu à court terme.