Euronav a enregistré de brillants résultats au premier semestre de 2020. Le bénéfice net de l'armateur de pétroliers a dépassé 200 millions de dollars sur chacun des deux premiers trimestres de l'année, ce qui lui a permis d'élargir son programme de rachat d'actions et de verser un dividende trimestriel de 0,47 dollar par titre. L'action a donc pris de la hauteur et frôlait 11 euros fin avril 2020. Malgré la baisse continue des tarifs de loc...

Euronav a enregistré de brillants résultats au premier semestre de 2020. Le bénéfice net de l'armateur de pétroliers a dépassé 200 millions de dollars sur chacun des deux premiers trimestres de l'année, ce qui lui a permis d'élargir son programme de rachat d'actions et de verser un dividende trimestriel de 0,47 dollar par titre. L'action a donc pris de la hauteur et frôlait 11 euros fin avril 2020. Malgré la baisse continue des tarifs de location de navires-citernes ces derniers mois, le cours d'Euronav a augmenté de plus de 10% entre décembre 2020 et fin mars 2021, signe que les investisseurs espéraient une amélioration de la situation, notamment grâce aux vaccins. Mais le retard pris au niveau de la campagne de vaccination dans de nombreux pays, couplé à certaines recommandations négatives d'analystes, a semé un vent de désillusion et le cours s'inscrit en baisse de 30% depuis avril 2020.Alors qu'Euronav caracole en tête du triste classement des actions les plus vendues sur Euronext Bruxelles, nous ne partageons pas les avis négatifs et estimons simplement qu'elle accuse un certain retard. La situation actuelle permet d'espérer une hausse sensible des tarifs de fret dans les mois à venir. Si ce mouvement s'amorce, le cours de l'action pourrait s'envoler. Par ailleurs, le potentiel de hausse est considérable. A la mi-2015, l'action s'échangeait à 15 euros, le double de son niveau actuel. Si ce chiffre semble inaccessible à court terme, une franche hausse devrait être possible.Euronav décembreau prix d'ex. de 8,50 EURà 1,90 EURPour l'émetteur de ce contrat, le temps est un précieux allié. Un point d'inflexion est attendu dans l'offre excédentaire actuelle de pétroliers d'ici à la fin de 2021. Le cours de l'action Euronav pourrait alors se redresser. Une résistance se trouve autour du prix d'exercice de 8,50 euros; si elle cède, la voie est ouverte vers 11 euros. Dans ce cas, ce put expirera sans valeur et la prime de 1,90 euro vous sera acquise. Si le sentiment ne s'est pas amélioré d'ici à la fin de l'année, vous devrez peut-être acheter les actions. Déduction faite de la prime acquise, vous paierez alors 6,60 euros par action, nettement moins que ce que vous débourseriez aujourd'hui.