Dès que des tensions éclatent au Moyen-Orient, le cours de l'or noir repart à la hausse. Cette année ne fait pas exception même si en l'occurrence, le mouvement est antérieur aux troubles. Avec le recul, il est permis d'affirmer que la première limitation de production décidée (le 30 novembre 2016) par les pays membres de l'OPEP (Organisation des pays exportateurs de pétrole) depuis des décennies est un fait historique et déterminant pour l'orientation du cours. La réduction de 1,2 million de barils (159,24 litres) de la production journalière est soutenue par 11 pays non mem...