Pour la énième fois ces dix dernières années, les marchés financiers européens ont traversé la tourmente la semaine dernière. L'euro perd du terrain vis-à-vis du dollar et d'autres monnaies, et le "spread" (différentiel de taux; le terme a fait son grand retour dans l'actualité) entre le Bund allemand et les obligations souveraines de pays du sud de l'Europe a augmenté brutalement. Cette fois, c'est la crise politique en Italie qui inquiète économistes et investisseurs.
...