Les marchés de céréales n'ont guère profité du redressement des cours des matières premières l'an dernier. Le blé et le maïs ont perdu quelques pour cent et ont atteint à l'automne leur plus bas niveau depuis 2009. Le soja a fait un peu mieux: il a progressé l'été dernier à son plus haut niveau en deux ans et a terminé l'année 2016 en hausse de 13%. La consommation mondiale de céréales devrait augmenter de 4% cette année. La demande restera orientée à la hausse à long terme...