Sur les douze derniers mois, les pays émergents enregistrent même un rendement légèrement supérieur au S&P500, l'indice de référence. Sur deux ans, ils affichent cependant un débours de 18%. Et sur cinq ans, la sous-performance atteint 75%! De plus, les valorisations restent attrayantes. Dans les pays émergents, la consommation intérieure prend peu à peu le pas sur la croissance portée par les exportations.
...