Le premier mois de l'année ne fut pas des plus rentables pour les actionnaires de Royal Dutch Shell (RDS). Début janvier, le cours a augmenté à 27,39 euros, mais il est retombé à 23 euros peu de temps après. Les chiffres du 4e trimestre ont déçu. Ben van Beurden, le CEO, s'est tout de même dit satisfait des cash-flows produits par RDS en 2019. Le bénéfice a pour sa part cédé plus de terrain qu'attendu et le rachat d'actions propres a été ralenti (lire également ici)...

Le premier mois de l'année ne fut pas des plus rentables pour les actionnaires de Royal Dutch Shell (RDS). Début janvier, le cours a augmenté à 27,39 euros, mais il est retombé à 23 euros peu de temps après. Les chiffres du 4e trimestre ont déçu. Ben van Beurden, le CEO, s'est tout de même dit satisfait des cash-flows produits par RDS en 2019. Le bénéfice a pour sa part cédé plus de terrain qu'attendu et le rachat d'actions propres a été ralenti (lire également ici). Et pour les experts, c'est précisément la réduction du programme de rachats d'actions (de 2,5 à 1 milliard de dollars) qui a déplu au marché. Il n'empêche que le rendement du dividende brut est de 7 %. L'action devrait donc encore attirer nombre d'acheteurs. Nous parions que son cours se redressera. septembre Royal Dutch Shellau prix d'ex. de 25 EUR à 0,42 EURA la fin de l'an dernier, nous avions acheté un call au prix d'exercice de 24 euros à 0,65 euro. Il a perdu presque toute sa valeur aujourd'hui mais nous avons encore un peu de temps devant nous: le contrat vient à échéance le 20 mars. Au moindre redressement du cours de l'action RDS, la prime de l'option devrait augmenter. En juillet 2019, l'action RDS valait encore plus de 29 euros; si le cours revient à ce niveau, le contrat vaudra au moins 5 euros, ou 7 fois plus que notre mise. Si vous n'en aviez pas fait de même, vous pouvez acquérir le call septembre au prix d'exercice de 25 euros. Le contrat ne coûte que 42 euros (0,42x100). En cas de remontée du cours de RDS à 29 euros, la prime s'élèvera à au moins 4 euros. Mais sachez que si le cours ne remonte pas au-delà de 25 euros, vous pourriez perdre jusqu'à l'intégralité de votre mise.juin Royal Dutch Shellau prix d'ex. de 25 EURà 2,15 eurosPar ce contrat, nous nous engageons à acheter des actions RDS au prix unitaire de 25 euros si l'acheteur du put en manifeste le souhait. C'est certes plus que le cours actuel de l'action, mais comme nous percevrons 215 euros (2,15x100) s'il nous faut les acquérir, une action ne nous coûtera plus que 22,85 euros. Et rien ne dit que nous devrons effectivement les acheter - nous ne croyons pas que le cours descendra encore. Mais nous pouvons nous tromper. S'il cède encore du terrain, nous pourrons envisager d'émettre des options call. S'il se hisse au-delà de 25 euros d'ici à la mi-juin, la prime sera nôtre.