Sur le long terme, la corrélation entre les prix de l'énergie est relativement étroite: une augmentation du cours du pétrole se traduit par une hausse des prix du mazout, de l'essence sans plomb et du diesel. Mais avec le gaz naturel, cette corrélation est nettement moins marquée, le marché du gaz naturel (américain) évoluant selon une dynamique propre, tant s'agissant de l'offre que de la demande. Si le cours de l'or noir se négocie aujourd'hui à un niveau nettement plus élevé que l'an dernier, le gaz naturel a pris l'orientation contraire. Pour les ...