La Banque nationale suisse (BNS) a longtemps essayé d'éviter une appréciation trop marquée de sa devise (CHF) face à la monnaie unique. Un plafond officieux avait même été fixé à 1,20 franc pour un euro; mais l'institution ayant jeté le gant début 2015, la valeur du franc a immédiatement bondi vers la parité (un franc = un euro).
...