Quel bilan tirer de 2021 pour l'économie et le CHF?

Le franc suisse (CHF) a rarement été aussi robuste qu'en 2021. Au cours des 20 dernières années, ce n'est qu'en 2015 que la monnaie a valu plus qu'aujourd'hui face à l'euro (0,98 CHF pour 1 EUR). Aujourd'hui, il faut payer 1,03 CHF pour 1 EUR. La Banque nationale suisse (BNS) a beau être intervenue maintes fois pour lutter contre son app...

Le franc suisse (CHF) a rarement été aussi robuste qu'en 2021. Au cours des 20 dernières années, ce n'est qu'en 2015 que la monnaie a valu plus qu'aujourd'hui face à l'euro (0,98 CHF pour 1 EUR). Aujourd'hui, il faut payer 1,03 CHF pour 1 EUR. La Banque nationale suisse (BNS) a beau être intervenue maintes fois pour lutter contre son appréciation, le CHF s'emballe. La Suisse affiche un taux d'inflation très faible. Il était même demeuré négatif quelques mois en 2020 jusqu'en mars de cette année. En novembre, le pouvoir d'achat des Suisses a néanmoins reculé d'un pour cent et demi en un an. En outre, les taux d'intérêt sont toujours négatifs. Le Libor à trois mois, par exemple, s'établit à -0,78%. D'aucuns craignent une stagflation (scénario conjuguant envolée de l'inflation et décélération de l'activité économique) en 2022. Pour contenir l'inflation, la BNS peut affaiblir le CHF. Ce faisant, elle peut empêcher l'inflation étrangère de se faire sentir sur le marché des changes. Et c'est en réalité ce que fait la banque centrale depuis des années, mais avec un succès mitigé. Force est de constater en outre que ses interventions sont moins fréquentes et fermes qu'auparavant. Tant que les investisseurs fortunés craindront une stagflation, le CHF sera susceptible de prendre encore de la valeur. Ils trouveront en 2022 encore dans la devise un refuge. Et que leur capital soit grignoté de plus de 2% chaque année sous l'effet des taux d'intérêt (négatifs) et de l'inflation, ne semble que peu, voire pas du tout, les déranger. Cela dit, la BNS ne laissera pas le franc devenir exagérément robuste. Nous ne serions pas étonnés de voir les Suisses débourser 1 CHF pour 1 EUR, en 2022.