L'action a progressé de plus de 50% en l'espace de douze mois et aujourd'hui, elle est chère. Nous vendrions dès lors les titres et empocherions la plus-value. Naturellement, le cours pourrait continuer à prendre de la hauteur, et nous pourrions tout aussi bien conserver les actions, mais... imaginez qu'il y ait une forte correction... Ce serait un cauchemar. Heureusement, il existe des stratégies d'options qui constituent des alternatives.
...