La Bourse japonaise a connu un mois d'octobre exceptionnel, véritablement historique. Son baromètre principal, l'indice Nikkei, n'a reflué qu'une seule fois (-0,45%, le mercredi 25 octobre) sur la période. Toutes les autres sessions ont été orientées à la hausse, et la fête s'est prolongée jusqu'au début du mois de novembre. Les actionnaires japonais, mais aussi internationaux, se sont en effet réjouis à l'annonce de l'impressionnante victoire du Parti démocratique libéral (LDP) de Shinzo Abe ; soutenu par une écrasante majorité, le Premier ministre va pouvoir poursuivre s...