Le Concours Investisseur 2017, l'événement annuel organisé par Trends-Tendances en collaboration avec Keytrade Bank, est bientôt à mi-parcours et compte désormais plus de 21.000 joueurs. Le gagnant final emportera le grand prix : 10.000 euros investir. Le meilleur du classement étudiants gagnera quant à lui 5.000 euros. Pas encore inscrit ? Tentez votre chance de remporter un classement hebdomadaire.
...

Le Concours Investisseur 2017, l'événement annuel organisé par Trends-Tendances en collaboration avec Keytrade Bank, est bientôt à mi-parcours et compte désormais plus de 21.000 joueurs. Le gagnant final emportera le grand prix : 10.000 euros investir. Le meilleur du classement étudiants gagnera quant à lui 5.000 euros. Pas encore inscrit ? Tentez votre chance de remporter un classement hebdomadaire. Depuis le début du concours, nous suivons de près trois investisseurs peu initiés à la Bourse. Tous trois restent prudents. Benoît est celui d'entre eux qui se montre le plus actif. Il peut d'ailleurs se targuer d'avoir réalisé une plus-value de pas moins de 25% en l'espace de quelques jours sur la vente du turbo short BEL20 3910 points. Craignant que les marchés européens rencontrent quelques difficultés à court terme, il a décidé de ne pas activer le reste de sa trésorerie pour l'heure. Malgré un gain déjà supérieur à 13%, il n'a pas encore cédé ses actions AirFrance-KLM. Il existe de nombreux ordres en Bourse. En voici déjà quelques-uns avec lesquels vous familiariser.• L'ordre jour n'est valable que le jour où il est transmis. Il échoit donc s'il ne peut être exécuté le jour même. • L'ordre au marché a l'avantage d'être prioritaire sur les autres types d'ordres. Cela dit, il ne permet pas de gérer le prix d'exécution dans la mesure où son objectif premier est d'être exécuté complètement et immédiatement. • L'ordre au prix du marché n'est valable que sur le segment continu du marché à terme (les actions liquides) et uniquement après l'ouverture des échanges. L'investisseur ne sait pas au préalable à quel prix il achètera ou vendra. • L'ordre à limite définit un prix maximum auquel l'investisseur est disposé à acheter ou un cours minimum auquel il accepte de vendre. Si vous achetez ou vendez une action en Bourse, pensez à lui associer une limite, de manière à éviter de clôturer la transaction à un prix nettement différent de ce que vous auriez espéré. • L'ordre à stop-loss est utilisé pour limiter une perte éventuelle. Vous avez par exemple acheté à 100 et espérez évidemment que le cours augmente. Mais comme rien n'est moins sûr, vous avez intérêt à placer directement un ordre à stop-loss à 90. De cette façon, en cas de baisse inattendue du cours, vous limitez la perte à 10 (100 - 90). Vous pouvez également "programmer" un ordre à la hausse. Vous achetez par exemple à 100 et placez une limite de vente à 120. Dès lors que le cours atteint 120, il est automatiquement vendu et la plus-value vous est ainsi garantie.