Le président de la Banque centrale européenne, Mario Draghi, a sorti tout son arsenal. Son objectif? Convaincre ses ouailles, après la grosse déception de décembre. Il a donc annoncé un abaissement de tous les taux, y compris le taux de dépôt applicable aux banques souhaitant parquer leurs excédents liquides auprès de la BCE, de -0,3 à -0,4%. Pour apaiser les banques, un nouveau programme TLTRO (Targeted Longer-Term Refinancing Operations) sera lancé. L'autre " surprise du chef " réside dans le relèvement du montant alloué au programme de rachat d'obligations (d'État) de 60milliards...