La croissance explosive de la population mondiale (de 2,5 à 9 milliards d'âmes entre 1950 et 2050) pose des défis majeurs au secteur de l'agriculture. Aujourd'hui, on estime que 12% de la population mondiale souffre encore de famine. Ce qui signifie que deux milliards de bouches supplémentaires devront être nourries d'ici à 2050. La production alimentaire devra donc augmenter de 70%. Autrement dit, le secteur agricole est promis à un bel avenir... Pourtant, cette vérité ne trouve pas écho dans les prix des matières agricoles ces derniers mois. On note en effet des fluctuations de plus en plus marquées au niveau des récoltes, conséquence des variations plus ...