La taxe sur les comptes-titres a été approuvée en début d'année. Adoptée à la demande du CD&V, qui y voit la marque d'une fiscalité plus juste, la mesure doit rapporter 254 millions d'euros, ni plus, ni moins. Reste à savoir si tout cela est bien réaliste. Voici en tout cas les réponses à de nombreuses questions d'ordre pratique, accompagnées d'un exposé de ce qui est permis et de ce qui ne l'est pas.
...