Après une croissance de 4,1% en 2015, l'économie suédoise a clairement été en phase de ralentissement en 2016. La Banque centrale suédoise (Riksbank) table sur une croissance de 3,3% pour l'année écoulée en raison de la faiblesse des investissements des entreprises, de la pénurie sur le marché du travail et de la diminution de l'immigration (source de main-d'oeuvre et de consommateurs). La politique extrêmement expansionniste de la Riksbank perd également de son impact. Dans le cadre du programme de rachat d'obligations...