Très critiqué, le directeur de bpost, Koen Van Gerven, jette l'éponge et ne briguera pas de deuxième mandat pour la "plate-forme en feu", comme il a qualifié bpost. Son parcours est loin d'être parfait. Il a d'abord tenté de racheter PostNL, sans succès, puis étendu son périmètre de recherche et acquis l'américain Radial - trop cher, ont jugé la plupart des analystes, même si quelques éclaircies semblent aujourd'hui poindre entre les nuages. Enfin, ses relations parfois c...