En mai, pour la première fois depuis novembre 2014, le prix du baril de brut s'est hissé au-delà des 80 dollars. Le marché craint une diminution de l'offre en raison des échanges belliqueux entre les Etats-Unis et l'Iran, et des problèmes de production que rencontre le Venezuela.
...