La Banque centrale européenne (BCE) a réitéré sa satisfaction concernant sa politique monétaire. Elle estime que les répercussions sont positives et n'envisage pas de changer de cap de sitôt. Elle dément que l'assouplissement monétaire affecte le marché européen des capitaux. Elle reconnaît cependant que l'argent distribué via ses innombrables facilités n'aboutit pas nécessairement dans l'économie réelle. Une constatation également faite par le Fonds monétaire international (FMI). On devrait se poser la question de savoir si ces largesses monétaires ont été économiquement utiles.
...