Ces derniers mois et semaines, les difficultés rencontrées par la Chine ont ramené à l'avant-plan la situation de l'économie mondiale. Ce lien n'est pas dénué de sens, dans la mesure où la Chine, portée par une croissance spectaculaire ces dernières décennies, était devenue la deuxième économie mondiale. La Chine n'est pas (encore) " cruciale " pour la croissance de l'Union européenne (UE) et des Etats-Unis, mais son essoufflement n'est pas sans conséquences pour certains pays asiatiques tels que le Japon et la Corée du Sud.
...