Epilogue ? C'est du moins ce qu'affirment les dirigeants européens. Ils ne semblent toujours pas comprendre que le problème n'est pas la Grèce, mais eux. Il suffit en effet de comparer les propositions du gouvernement d'Alexis Tsipras avec celles de la Troïka pour se rendre compte que les deux parties se rejoignent sur bien des points. Elles diffèrent sur les priorités et le calendrier. Les Grecs, en outre, réclament une restructuration de leur dette. C'est le seul point effectif de discorde.
...