Quel bilan tirer de 2021 pour l'économie britannique et la GBP?

Alors qu'elle avait abandonné près de 7% face à l'euro en 2020, la devise britannique (GBP) a gagné près de 6% de sa valeur face à la monnaie unique européenne, en 2021. Face au dollar américain en revanche, elle a perdu 2%. La hausse des prix à l'importation accroît la pression inflationniste. L'inflation a atteint en novembre 5,1...

Alors qu'elle avait abandonné près de 7% face à l'euro en 2020, la devise britannique (GBP) a gagné près de 6% de sa valeur face à la monnaie unique européenne, en 2021. Face au dollar américain en revanche, elle a perdu 2%. La hausse des prix à l'importation accroît la pression inflationniste. L'inflation a atteint en novembre 5,1%, son plus haut niveau depuis plus de 10 ans. Alors que plus personne ne s'attendait à ce que la Banque d'Angleterre (Bank of England, ou BoE) relève cette année ses taux d'intérêt pour contrer cette montée des prix, mi-décembre, elle a fait passer le principal taux directeur de 0,1% à 0,25%. La BoE craint qu'à défaut d'un resserrement de sa politique monétaire, l'inflation ne s'accélère encore. D'autres relèvements sont dès lors à attendre, qui risquent de ralentir la croissance économique du pays. Mais si la banque centrale juge crucial de préserver le niveau d'activité économique, elle majorera peu ses taux en 2022. Elle table sur une croissance économique non plus de 6% mais de 5% en 2022. Comme les économies du monde entier, l'économie britannique pâtit de la pénurie de main d'oeuvre, des retards dans les chaînes d'approvisionnement et de la flambée des prix de l'énergie; si ces derniers grimpent encore, le taux d'inflation pourrait à nouveau atteindre 5% dans quelques mois. Entre autres parce que de nouvelles légères hausses des taux d'intérêt sont possibles au cours des prochains mois, il se pourrait que la devise britannique s'apprécie encore et qu'il faille débourser 0,70 GBP pour 1 EUR, contre 0,75 GBP aujourd'hui. Nous ne nous attendons pas à ce qu'elle gagne plus de valeur que cela à brève échéance.