Il y a quelques années, le prix de l'uranium atteignait un plancher de 18 dollars la livre. C'était son plus faible niveau depuis 2004. Début 2017, la situation a semblé s'améliorer lorsque le Kazakhstan, le plus grand producteur, a annoncé une réduction des capacités de 10% de toutes les mines contrôlées par l'Etat. Le prix de la livre de combustible pour les centrales nucléaires (octaoxyde de triuranium ou U3O8) a rapidement augmenté à 27 dollars. Ces derniers mois, le cours a repris la voie de la baisse, et le prix spot actuel (pour la livraison immédiate) de l'U3...