Comme on pouvait s'y attendre à l'issue du premier tour de l'élection présidentielle au Brésil, Jair Bolsonaro dirigera le pays à compter du 1er janvier 2019. En réaction au scrutin, la monnaie locale, le réal brésilien (BRL), s'est hissée à son plus haut niveau des six derniers mois face au dollar. L'indice boursier Bovespa a également atteint un sommet historique.
...

Comme on pouvait s'y attendre à l'issue du premier tour de l'élection présidentielle au Brésil, Jair Bolsonaro dirigera le pays à compter du 1er janvier 2019. En réaction au scrutin, la monnaie locale, le réal brésilien (BRL), s'est hissée à son plus haut niveau des six derniers mois face au dollar. L'indice boursier Bovespa a également atteint un sommet historique. Les marchés ne comptent pas tant sur Bolsonaro pour s'attaquer au taux de chômage élevé, à l'inflation galopante et à la charge de dette accablante que sur son nouveau ministre des Finances, Paulo Guedes. Cet ancien banquier a en effet le projet d'alléger rapidement le déficit budgétaire, qui, l'an dernier, représentait 7,8% du produit intérieur brut. Par ailleurs, la réforme du système de pensions, la réduction de la bureaucratie, mais aussi la privatisation de Petrobras, Banco do Brasil et Eletrobras, sont au programme. La poursuite de la hausse du Bovespa et du BRL dépendra de la rapidité avec laquelle Bolsonaro et son équipe assainiront leur économie. Leur mission ne sera pas simple, car l'opposition de gauche se montrera, par définition, peu coopérante. A court terme, nous escomptons une consolidation de l'indice boursier et de la devise. Les investisseurs peuvent exploiter les rebonds pour prendre position à plus long terme. De préférence par le biais d'un tracker, tell'iShares MSCI Brazil ETF émis par BlackRock, qui s'échange sur Euronext Amsterdam sous le ticker IBZL et le code ISIN IE00B0M63516. Il réplique l'évolution de l'iShares MSCI Brazil Index, actuellement composé de 54 entreprises, actives en majorité dans les secteurs financier, des matériaux et de l'énergie. La commission de gestion annuelle s'élève à 0,74%. Le Lyxor Brazil IBovespa ETF, émis par Lyxor ETF, est une autre possibilité. Il est coté sur Euronext Paris sous le ticker RIO et le code ISIN FR0010408799. Il réplique l'évolution de l'indice Bovespa. A 0,65%, la commission de gestion est moins élevée.Les investisseurs peuvent aussi miser sur une hausse du BRL par le biais des marchés de matières premières. Si en début d'année les cours du café et du sucre sont revenus à leur plus faible niveau en plus de 10 ans, c'est surtout en raison du faible cours de la devise brésilienne. Lorsque cette dernière a repris de la hauteur par rapport au dollar, les prix des deux matières premières se sont redressés.