Pour la première fois depuis longtemps, le cap des 100 dollars le baril est à nouveau en vue du fait du resserrement de l'offre. Le mois dernier, les pays de l'OPEP ont décidé de ne pas augmenter leur production à court terme, malgré les exhortations de Donald Trump. Paradoxalement, les Américains sont en grande partie responsables de la hausse des cours car ils ont réintroduit des sanctions contre l'Iran, troisième produc...

Pour la première fois depuis longtemps, le cap des 100 dollars le baril est à nouveau en vue du fait du resserrement de l'offre. Le mois dernier, les pays de l'OPEP ont décidé de ne pas augmenter leur production à court terme, malgré les exhortations de Donald Trump. Paradoxalement, les Américains sont en grande partie responsables de la hausse des cours car ils ont réintroduit des sanctions contre l'Iran, troisième producteur du cartel. Au sein de ce dernier, seule l'Arabie Saoudite dispose encore d'une capacité de réserve suffisante. Cela dit, la prudence reste de mise: hors OPEP (et notamment aux Etats-Unis), la production va augmenter.Parmi les produits à effet de levier, la gamme de turbos sur le pétrole brut (Brent et WTI) est vaste, avec des variantes longues et courtes, avec ou sans stop-loss (l'ordre s'exécute dès que le cours atteint un seuil prédéterminé), et des leviers élevés ou faibles. Goldman Sachs Markets applique un spread de trois centimes d'euro, BNP Paribas Markets et Commerzbank, d'un centime d'euro seulement. L'on peut miser sans levier sur une hausse du cours du pétrole à l'aide de trackers comme ceux d'ETFS Commodity Securities (gamme WisdomTree ETF). Le plus liquide est l'ETFS WTI Crude Oil, qui s'échange sur Euronext Paris sous le ticker CRUDP et le code ISIN GB00B15KXV33. CRUDP a 528 millions d'euros sous gestion et un volume de plus de 40.000 titres. Sa valeur sous-jacente est le Bloomberg WTI Crude Oil Subindex, qui reflète l'évolution du WTI. Le même émetteur propose un produit similaire avec pour sous-jacent le Brent: l'ETFS Brent Crude, coté sur la Bourse allemande Xetra sous le ticker OOEA et le code ISIN DE000A1N49P6. Son actif sous-jacent représente 66 millions d'euros et son volume moyen 13.500 titres. Voici une troisième possibilité pour les investisseurs en quête d'une exposition plus large à l'énergie: l'ETFS Energy, également coté sur Xetra (ticker OD7W, code ISIN DE000A0KRKD4). Son sous-jacent, le Bloomberg Energy Subindex, reflète l'évolution du Brent (27,4%), du WTI (25,4%), du gaz naturel (23,3%), de l'essence sans plomb (12%) et du mazout (11,9%).