Le portefeuille de référence surclasse en effet l'indice MSCI World, largement dominé par les actions américaines en général et par les géants des tech (Alphabet, Apple, Amazon et autres Facebook) en particulier. Il a aussi résolument surperformé l'indice de référence européen Euro Stoxx 50, ainsi que le Bel 20, lequel a évolué en dents de scie durant ces années, pour en fin de compte reculer.
...

Le portefeuille de référence surclasse en effet l'indice MSCI World, largement dominé par les actions américaines en général et par les géants des tech (Alphabet, Apple, Amazon et autres Facebook) en particulier. Il a aussi résolument surperformé l'indice de référence européen Euro Stoxx 50, ainsi que le Bel 20, lequel a évolué en dents de scie durant ces années, pour en fin de compte reculer. Obtenir des résultats supérieurs, voire très supérieurs, au marché, exige une approche spécifique. Cela fait des années qu'en plus de pratiquer le stock picking (sélection d'actions individuelles, qu'elles fassent partie ou non d'un indice boursier important), nous nous intéressons à des thèmes - généralement totalement impopulaires au moment où nous les choisissons. Nous partons du principe que si vous vous contentez de suivre le marché, les trackers et fonds indiciels vous suffiront. Mais il y a deux ans par exemple, ces produits ont reculé de 10% en moyenne en Europe, et ils sont tout aussi mal partis cette année. Nous n'avons pas eu à subir ces pertes; nous qui nous attelons à identifier, période après période, les thèmes et les actions prometteurs, avons souvent - certes pas toujours - mené à bien notre mission ces 48 derniers mois.Trois éléments, surtout, ont fait la différence. Tout d'abord, nous avons été les seuls, dans l'univers belge des investissements, à oser avoir une vision à long terme sur le potentiel des biotech belges. Nous nous sommes fixé dès le départ un horizon 2020-2025 et avons décidé de sélectionner cinq valeurs au minimum; nous avons détenu chaque année l'action la plus rentable ou presque (Ablynx, argenx, Mithra, etc.), laquelle a largement compensé les faiblesses des autres. Le portefeuille modèle a en outre bénéficié en 2020 de la hausse des cours de l'or et de l'argent qui a suivi l'annonce de l'éclatement de la pandémie, à l'origine, outre d'une incertitude généralisée, de déficits budgétaires colossaux, d'un considérable creusement de la dette publique et d'une hyperactivité des banques centrales (mesures d'assouplissement monétaire). Enfin, l'Initié de la Bourse n'hésite pas à céder ses positions pour se constituer une abondante trésorerie, aux premiers signes d'excès des indices. C'est le cas actuellement. Nous comptons, au cours des années qui viennent, continuer à poser des choix clairs et tranchés en vue de faire mieux que les indices, de constituer une plus-value à vos yeux et de vous permettre de récupérer en un minimum de temps le prix de l'abonnement à votre hebdomadaire. Situation au 30/9/2020