Les retombées que peuvent avoir quelques mois de hausse! Chaque fois qu'un nouveau relèvement de taux est reporté aux États-Unis, la demande d'investissements en or augmente à nouveau. Le premier trimestre fut le meilleur pour le prix de l'or (16% de hausse) en près de 13ans (depuis le 3etrimestre 1986). Sur les cinq premiers mois, nous avons noté un afflux de capitaux de 9,3milliards USD dans Van Eck Vectors Goldminers (ticker GDX), le tracker le plus connu sur les mines d'or, autrefois appelé Market Vectors Goldminers. C'est 60% de plus que le deuxième afflux ("inflow") historique dans iShares Core US Aggregate Bond ETF.
...

Les retombées que peuvent avoir quelques mois de hausse! Chaque fois qu'un nouveau relèvement de taux est reporté aux États-Unis, la demande d'investissements en or augmente à nouveau. Le premier trimestre fut le meilleur pour le prix de l'or (16% de hausse) en près de 13ans (depuis le 3etrimestre 1986). Sur les cinq premiers mois, nous avons noté un afflux de capitaux de 9,3milliards USD dans Van Eck Vectors Goldminers (ticker GDX), le tracker le plus connu sur les mines d'or, autrefois appelé Market Vectors Goldminers. C'est 60% de plus que le deuxième afflux ("inflow") historique dans iShares Core US Aggregate Bond ETF. À la fin de l'an dernier, les investissements en métaux précieux ne séduisaient plus les marchés. Désormais, on est nombreux à être convaincus que le métal jaune continuera de briller pendant le restant de l'année. Seules 5% des personnes interrogées pensent que le cours de l'or refluera sous 1000USD l'once d'ici à la fin de l'année. À la fin de l'an dernier, ils étaient seulement une moitié! Et si 18% voient l'or s'établir entre 1000 et 1200USD à la fin de cette année, 38% sont convaincus qu'il restera au niveau actuel, voire augmentera juste légèrement (entre 1200 et 1400USD); 39% pensent même qu'il brillera cette année, pour dépasser les 1400USD l'once fin 2016. Les deux principales raisons de ce revirement spectaculaire du sentiment à l'égard de l'or sont la perte de confiance dans l'efficacité de la politique des banques centrales d'une part, et les doutes entourant la croissance de l'économie mondiale d'autre part. À cela s'ajoutent à présent, à court terme, les doutes relatifs à l'issue du référendum sur le Brexit. Il n'est pas étonnant dès lors que le prix du métal précieux ait dépassé les 1300USD l'once. L'issue du référendum influencera les marchés financiers, mais ignorons encore de quelle manière. Ces derniers mois, nous avons eu la confirmation que le marché baissier _ qui aura duré près de cinq années _ de l'or et des mines d'or est derrière nous. Nous avons déjà indiqué, il y a deux mois environ, que nous avions finalisé nos investissements dans les métaux précieux (or et argent). Dans l'argent, nous nous sommes positionnés via la société de streaming Silver Wheaton (ticker SLW) et le tracker sur argent iShares Silver Trust (ticker SLV). D'ordinaire, l'argent vient après l'or, mais à un certain moment, la progression est plus nette, du fait que le marché est plus étroit. Le tracker sur l'or SPDR Gold Shares (ticker GLD), le tracker sur mine d'or Van Eck Goldminers (ticker GDX) et la société de streaming Franco-Nevada restent en place. Même avec Umicore (leader mondial dans le recyclage des métaux, précieux notamment), nous restons en lien avec le prix de l'or et de l'argent.Pour autant, l'enthousiasme ne doit pas être excessif à court terme. Le rythme de progression actuel n'est pas tenable. Même si un Brexit peut encore soutenir quelque peu l'ascension. Le potentiel est plus réel à (plus) long terme. C'est pourquoi nous avons envisagé un instant d'abaisser notre conseil pour le souligner. Cependant, le marché haussier est encore fragile. Un achat reste possible, mais avec un horizon assez lointain.