La Banque centrale européenne (BCE) a acheté pour 9,8 milliards d'euros (EUR) d'obligations d'Etat en trois jours à peine. Leur durée résiduelle moyenne est de 9 ans. Pour la BCE, tout se déroule comme prévu. Elle ne rencontre pas de problème et affirme qu'elle obtiendra sans encombre ses 60 milliards avant la fin du mois. Et de se féliciter, aussi, de la chute de l'EUR. L'avantage concurrentiel qui en résulte ne pourra qu'accélérer la reprise conjoncturelle de la zone euro. Tout cela va cependant un peu trop vite.
...