Quel bilan tirer de 2021 pour l'économie brésilienne et le BRL?

L'économie ne se porte pas bien. Le taux d'inflation a dérapé à plus de 10%. Le taux directeur s'établit déjà à 7,75%, en hausse de plus de cinq points de pourcentage par rapport à début 2021. Le déficit budgétaire est proche de 10% du produit intérieur brut (PIB). La dette publique attein...

L'économie ne se porte pas bien. Le taux d'inflation a dérapé à plus de 10%. Le taux directeur s'établit déjà à 7,75%, en hausse de plus de cinq points de pourcentage par rapport à début 2021. Le déficit budgétaire est proche de 10% du produit intérieur brut (PIB). La dette publique atteint des sommets. Le réal brésilien (BRL) a perdu environ 4% de sa valeur face à l'euro, en 2021. La situation économique pourrait s'améliorer si Lula da Silva, président de la République du Brésil de 2003 à 2010, remporte l'élection présidentielle d'octobre. Mais à court terme, la plupart des économistes sont plutôt pessimistes. Certains évoquent même une récession. La dette publique pourrait atteindre 90% du PIB si les cours des matières premières continuent d'augmenter. Pour nombre d'experts, le taux directeur avoisinera les 11% fin 2022. L'inflation ne pourra ralentir qu'ensuite. A noter que mi-2022, une grande partie de la population sera vaccinée. Bruno Serra, l'actuel directeur de la banque centrale (BCB), anticipe une appréciation du BRL par rapport au dollar au cours du 2e semestre de 2022. Sa liquidité va s'améliorer et les investisseurs réagiront à l'accroissement du différentiel de taux consécutif aux récentes hausses de taux auxquelles la BCB a procédé. Le réal se négocie à son plus bas niveau depuis des années. Une appréciation à 5,85 BRL pour 1 EUR nous semble possible pour autant que 2022 ne soit marquée par aucun nouveau problème.