Affirmer que les métaux précieux ne se sont pas particulièrement bien comportés en Bourse ces dernières années revient à enfoncer une porte ouverte ! Cette évolution contraste nettement avec celle de la décennie passée, lorsque l'or et consorts servaient de phares dans la tempête. La crise financière, devenue Grande Récession, a entaché la confiance des investisseurs dans leur banque et le système financier. S'en sont ensuivis la crise de l'euro, la crainte que l'Etat, dans sa quête de fonds pour combler le déficit, s'en prenne à l'épargne (voir également la crise chypriote), et une politique monétair...