La robotique et l'intelligence artificielle (IA) sont deux disciplines relativement jeunes qui connaissent une évolution très rapide. Si la valorisation des entreprises du secteur s'est envolée l'an dernier, elle est revenue, pour la plupart d'entre elles, à des niveaux plus réalistes. Les investisseurs sont plus critiques. Il ne suffit plus qu'un acteur se spécialise dans ces domaines pour qu'ils portent aux nues son action. Ses bénéfices ou à défaut, ses perspectives de rentabilité, sont un élément crucial, désormais.
...