Kinepolis
...

Kinepolis L'exploitant de cinémas a annoncé vouloir scinder ses actions en cinq Les actionnaires devront donner leur avis lors de l'assemblée générale extraordinaire du 16 mai prochain. Si ce projet est approuvé, le nombre d'actions augmentera à 27,9 millions. Un analyste a relevé son objectif de cours sur Kinepolis à 150 EUR (avant scission). Le directeur du groupe, Eddy Duquenne, a sabré dans les coûts et diversifié les activités du groupe vers l'opéra, le football et les événements pour entreprises. Qui plus est, l'immobilier est exploité dans la mesure du possible. Ce qui a donné lieu, en Bourse, à un doublement de cours en 2013 et à une nouvelle hausse de 25% cette année. A 130 EUR se trouve la première zone de soutien horizontale importante. La tendance demeure haussière jusqu'à nouvel ordre.Conseil: conserverRisque: faibleRating: 2AMDXHealth La semaine dernière, le cours de l'action a signé une forte hausse. Hier (le 27 mars), c'était le Jour J pour MDX : un panel de la FDA américaine s'est exprimé par rapport au test sur le cancer de l'intestin du groupe américain Exact Sciences reposant notamment sur la technologie de MDX. Leurs conclusions devaient être annoncées après le bouclage de notre numéro. Si ce panel donne son feu vert, l'approbation par la FDA n'est qu'une formalité. Exact Sciences prévoit que le test pourra produire, dans les 5 ans, 1 milliard USD, sur lequel MdxHealth percevra des royalties estimées par les analystes à 4%. La tendance évolue toujours à la hausse. A 4 EUR se trouve le premier soutien, suivi par une zone de soutien plus solide à 3 EUR. Conseil: digne d'achatRisque: élevéRating: 1CBouygues Le groupe français Bouygues n'abandonne pas la lutte contre Altice pour l'acquisition de SFR, la filiale mobile de Vivendi. Bouygues a relevé son offre de 11,3 milliards EUR à 13,15 milliards EUR. Cela dit, la part que Vivendi obtiendrait dans la nouvelle entité passerait de 43% à 21,5%. Son concurrent Altice a laissé entendre dans une réaction qu'il ne relèverait pas son offre de 11,75 milliards EUR sur SFR plus une participation pour Vivendi de 32% dans la nouvelle entreprise. La balle est désormais dans le camp de Vivendi. Le cours de Bouygues, qui est également actif, outre les télécoms et les médias, dans le secteur de la construction, affiche une tendance haussière depuis un certain temps déjà. A 35 et 40 EUR se trouvent des zones de résistance, alors qu'à 25 EUR se situe une zone de soutien horizontale solide.Conseil: conserverRisque: moyenRating: 2BSymantec Le cours du groupe de logiciels spécialisé dans la sécurisation a pris une raclée à l'annonce du départ du directeur Steve Bennett, après moins de deux années à la tête du groupe. Les résultats de l'ambitieux programme de turn-around Symantec 4.0 développé par Bennett pour accroître la productivité des vendeurs, accélérer l'innovation produits et améliorer les marges étaient mitigés. Techniquement, la tendance de l'action est baissière et le cours a atterri au niveau de la zone de soutien horizontale de 18 SD. Si ce soutien cède, celui à 14 USD pourrait être recherché. Vers le haut, une résistance se trouve à 20 USD. Conseil: conserverRisque: moyenRating: 2B