Jensen Group

Le producteur de machines à laver industrielles, qui figure parmi les leaders de cette niche, a pris une participation de 30% dans son partenaire turc Tolon Global. Jensen a également acquis le droit d'étendre cette participation à 49% au cours des trois prochaines années. Tolon distribue les machines à laver de Jensen sur le marché turc, une collaboration qui dure depuis cinq ans déjà. Le graphique de Jensen est toujours intéressant, même si le cours a abandonné un peu de terrain en raison du malaise boursier généralisé. Le premier soutien à 24 EUR a ainsi été mis sous pression. La t...

Le producteur de machines à laver industrielles, qui figure parmi les leaders de cette niche, a pris une participation de 30% dans son partenaire turc Tolon Global. Jensen a également acquis le droit d'étendre cette participation à 49% au cours des trois prochaines années. Tolon distribue les machines à laver de Jensen sur le marché turc, une collaboration qui dure depuis cinq ans déjà. Le graphique de Jensen est toujours intéressant, même si le cours a abandonné un peu de terrain en raison du malaise boursier généralisé. Le premier soutien à 24 EUR a ainsi été mis sous pression. La tendance demeure haussière si le cours ne plonge pas sous la zone de soutien horizontale importante autour de 20-21 EUR.Conseil : conserver/attendreRisque : faibleRating : 2ALes actions bancaires européennes ont été mises sous pression lundi, en raison des problèmes rencontrés par les banques italiennes et du report de la création de la Bad Bank italienne. L'an dernier, de nombreuses banques italiennes n'ont en effet pas "réussi" aux stress tests de la BCE. KBC Group a annoncé qu'avec la position de capital de sa branche d'assurances, elle satisfaisait amplement aux nouvelles exigences (Solvency II) en vigueur depuis le 1er janvier de cette année. Sur la base des chiffres du 3e trimestre 2015, le ratio Solvency II de KBC s'élève à 242%, soit 142% de plus que le minimum requis. La division bancaire satisfait aussi largement à cette nouvelle législation. La tendance de KBC est redevenue baissière. À 60 EUR se trouve une résistance.Conseil : conserver/attendreRisque : moyenRating : 2BDes rumeurs prétendant que le constructeur automobile français Renault avait installé des logiciels visant à manipuler les résultats d'émissions ont fait plonger son cours. Jeudi dernier, le repli a même atteint 20% en une seule séance. Renault nie toute manipulation et affirme que les nouveaux véhicules satisfont à toutes les normes en matière d'émissions. En réaction à la nouvelle, les cours de tous les constructeurs automobiles européens ont baissé. Techniquement, la tendance de l'action Renault est redevenue baissière. À 83 EUR se trouve la première résistance horizontale importante, alors que la première zone de soutien se situe à 70 EUR, avec un nouveau soutien à 62 EUR. Conseil : conserver/attendreRisque : moyenRating : 2BAu 4e trimestre de l'exercice 2015, la plus grande banque américaine a vu son bénéfice augmenter de 10%, à 5,4 milliards USD. Les économies réalisées n'y sont pas étrangères. Ces résultats dépassent les attentes des analystes. Sur l'ensemble de l'exercice, le bénéfice de JPMorgan Chase a totalisé 24,4 milliards USD. Au dernier trimestre, la banque a mis de côté 1,3 milliard USD pour d'éventuelles pertes de crédit. Ici aussi, la tendance est redevenue baissière. En décembre 2015, un sommet inférieur a été touché, et le repli sous le soutien à 60 USD a émis un signal de vente technique.Conseil : vendreRisque : moyenRating : 3B