Les marchés chinois ont démarré l'année sur les chapeaux de roue. Le Shanghai Composite a gagné près de 30%, et le CSI300, qui regroupe les 300 capitalisations principales des places de Shanghai et de Shenzhen, de 35%, depuis janvier. Cela dit, l'année passée, le contexte fut très mauvais - craintes d'une intensification des tensions entre la Chine et les Etats-Unis, ralentissement de la croissance économique, baisse du yuan - pour les actions chinoises, qui ont, en ...