Les cours boursiers de nombreux producteurs d'or sont retombés à des niveaux au plancher sur plusieurs années. Le NYSE Arca Gold Bugs Index ou HUI a même plongé à son plus bas niveau depuis 2002 la semaine dernière !
...

Les cours boursiers de nombreux producteurs d'or sont retombés à des niveaux au plancher sur plusieurs années. Le NYSE Arca Gold Bugs Index ou HUI a même plongé à son plus bas niveau depuis 2002 la semaine dernière !Market Vectors Gold Miners ETFTicker : GDXBourse : NYSE ArcaÉmission : mai 2006Performance depuis le 01/01/2016 : +6,8%Performance sur 12 mois : -33,7%Performance sur 3 ans : -63,9%Volume journalier moyen : 52,5 millionsActifs sous gestion : 4,85 milliards USDFrais annuels de gestion : 0,53%Ce tracker émis par Van Eck Global n'est sans doute pas inconnu de la plupart de nos lecteurs. Il s'agit d'un tracker physique, qui a donc effectivement les actions de l'indice sous-jacent en portefeuille. GDX est coté depuis mai 2006 et dépasse ses concurrents de la tête et des épaules tant en termes d'actifs sous gestion que de liquidités. L'indice sous-jacent est le célèbre NYSE Arca Gold Miners Index. Celui-ci est rééquilibré chaque trimestre et compte actuellement 37 entreprises. L'indice offre une certaine diversification avec à la fois de purs producteurs d'or, des producteurs mixtes d'or et d'argent et des entreprises de royalties et de streaming (notamment Franco-Nevada, Royal Gold, Silver Wheaton). Les frais annuels de gestion s'élèvent à 0,53%.Top 3 (le 2 février):Barrick Gold : 7,75%Newmont Mining : 7,19%Goldcorp : 6,31%Market Vectors Junior Gold Miners ETFTicker : GDXJBourse : NYSE ArcaÉmission : novembre 2009Performance depuis le 01/01/2016 : +2,5%Performance sur 12 mois : -28,6%Performance sur 3 ans : -73,6%Volume journalier moyen : 7,12 millionsActifs sous gestion : 1,3 milliard USDFrais annuels de gestion : 0,55%Ce tracker du même émetteur que GDX est plus petit à tous points de vue. Commercialisé depuis novembre 2009, c'est également un tracker physique. L'indice sous-jacent se concentre avant tout sur les petits et moyens producteurs d'or et d'argent. Pour pouvoir figurer dans l'indice, au moins la moitié du chiffre d'affaires (ou du CA futur estimé) de l'entreprise doit provenir de la vente d'or ou d'argent. On y trouve donc de nombreuses entreprises qui ne sont pas encore opérationnelles, ce qui rend le risque (en théorie du moins) un peu plus élevé que dans le cas du GDX. Le Market Vectors Global Junior Gold Miners Index se compose actuellement de 49 entreprises. À nouveau, les pondérations sont revues chaque trimestre. L'indice est pondéré selon la capitalisation, raison pour laquelle il comprend également de nombreuses petites participations. GDXJ est un peu moins performant que son grand frère depuis le début de l'année 2016. Les frais annuels de gestion (0,55 %) sont un peu plus élevés.Top 3 (le 2 février):Oceana Gold : 6,14%Northern Star : 5,52%Evolution Mining : 4,76%Sprott Gold Miners ETFTicker : SGDMBourse : NYSE ArcaÉmission : juillet 2014Performance depuis le 01/01/2016 : +5,2%Performance sur 12 mois : -34,8%Volume journalier moyen : 79000Actifs sous gestion : 103,7 millions USDFrais annuels de gestion : 0,57%Ce tracker coté sous le ticker SGDM est émis depuis un an et demi par le groupe canadien Sprott Asset Management. L'indice sous-jacent est le Sprott Zacks Gold Miners Index, qui compte actuellement 27 entreprises. Cet indice se distingue des autres indices de mines d'or discutés jusqu'à présent par le fait qu'il n'est pas pondéré selon les capitalisations. Lors de la composition de l'indice, des critères comme la croissance du chiffre d'affaires et le taux d'endettement sont déterminants. De ce fait, les plus grandes participations sont plutôt atypiques pour un indice de mines d'or. Agnico Eagle Mines et Goldcorp présentent le taux d'endettement le plus bas des grands producteurs d'or et l'entreprise de royalties Franco-Nevada affiche une forte croissance. Ces trois actions représentent ensemble 43 % de l'indice, qui est également repondéré tous les trois mois. Les frais annuels de gestion sont conformes à ceux du GDX et GDXJ.Top 3 (le 2 février):Agnico Eagle Mines : 16,11%Goldcorp : 13,73%Franco Nevada Corp. : 13,27%Sprott Junior Gold Miners ETFTicker : SGDJBourse : NYSE ArcaÉmission : 31 mars 2015Performance depuis le 01/01/2016 : +6,8%Performance depuis la création : -15%Volume journalier moyen : 6800Actifs sous gestion : 24,9 millions USDFrais annuels de gestion : 0,57%Le même émetteur que SGDM propose également une variante qui permet d'investir dans des petites et moyennes entreprises minières. Selon la définition utilisée, il s'agit d'entreprises dont la valeur boursière est comprise entre 250 millions USD et 2 milliards USD. La limite inférieure a été introduite pour barrer la route aux petites entreprises d'exploration trop risquées. Le Sprott Junior Gold Miners ETF, ticker SGDJ, a été mis sur le marché il y a 10 mois à peine. La valeur sous-jacente est le Sprott Zacks Junior Gold Miners Index. Il compte actuellement 37 entreprises et les positions sont repondérées deux fois par an (mai et novembre). Comme dans le cas du SGDM, l'indice sous-jacent du SGDJ n'est pas pondéré selon la capitalisation. La croissance du chiffre d'affaires est le principal critère pour être repris dans l'indice. Les frais annuels de gestion sont équivalents à ceux facturés par le SGDM. Top 3 (le 2 février):Sibanye Gold : 10,31%Detour Gold : 10,19%Tahoe Resources : 7,08%