L'Union européenne s'est engagée, dans le cadre de l'accord de Paris sur le climat, à être climatiquement neutre pour 2050. Elle a à cet effet créé un système de quotas d'émission qui inclut en particulier une plateforme d'échange, baptisée Système communautaire d'échange de quotas d'émission (SCEQE). Le SCEQE est le système d'échange de quotas le plus important de la planète; il a accueilli, en 2020, 88% des échanges mondiaux de droits d'émission.
...

L'Union européenne s'est engagée, dans le cadre de l'accord de Paris sur le climat, à être climatiquement neutre pour 2050. Elle a à cet effet créé un système de quotas d'émission qui inclut en particulier une plateforme d'échange, baptisée Système communautaire d'échange de quotas d'émission (SCEQE). Le SCEQE est le système d'échange de quotas le plus important de la planète; il a accueilli, en 2020, 88% des échanges mondiaux de droits d'émission.L'on sait que les combustibles fossiles resteront indispensables longtemps encore, mais l'objectif du système est précisément de contraindre les entreprises à chercher des solutions de remplacement. Les entreprises qui émettent davantage de CO2 qu'elles n'y sont autorisées doivent en compensation acheter des quotas via le SCEQE. Le nombre de nouveaux quotas disponibles diminuera d'année en année, pour rendre les droits en circulation plus chers et, partant, exercer un effet dissuasif.L'échange de droits d'émission n'est certes pas nouveau, mais il n'était pas facile jusqu'ici, pour l'investisseur particulier, d'en tirer profit. La première version du SCEQE s'était heurtée à plusieurs obstacles et les droits en circulation, trop nombreux, avaient pesé sur les prix. Ces problèmes sont désormais largement résolus. Le prix des droits pourrait par ailleurs baisser si le processus d'écologisation se déroulait plus rapidement que prévu et que l'offre devenait excédentaire - ce qui est toutefois peu probable dans l'immédiat. Il en irait de même au cas où un ralentissement économique entraînerait une diminution des émissions de CO2. WisdomTree a émis fin août le WisdomTree Carbon ETC, qui réplique l'évolution de l'indice Solactive Carbon Emissions Allowances Rolling Futures. Il s'agit du contrat à terme de décembre, c'est-à-dire le plus liquide. En vertu de ce tracker synthétique, un contrat de swap est conclu avec une ou plusieurs contreparties financières dans le but de répliquer la performance de l'indice sous-jacent.WisdomTree Carbon ETCCode ISIN: JE00BP2PWW32Marché: Xetra (Francfort)Commission de gestion: 0,35% l'anTicker: WCO2 GYCe tracker est coté sur plusieurs Bourses mais pour l'investisseur belge, la cotation en euros sur le Xetra est la plus intéressante. Les frais de gestion sont fixés à 0,35% par an.