Depuis la crise bancaire et la Grande Récession de 2008-2009 qui a suivi, les banques centrales sont devenues des acteurs de premier plan au niveau de l'économie mondiale. Dans de nombreux pays, elles ont ramené le taux d'intérêt à zéro ou à un niveau très proche. Mais elles ont aussi et surtout mis en oeuvre un programme d'assouplissement monétaire, le quantitative easing (QE), consistant essentiellement à racheter massivement des obligations (d'Etat) aux mains des banques. L'idée de base : lutter contre la récession, mais aussi et surtout contre la déflation. Car le monde occ...