Avec une baisse de 18% l'an dernier alors que le marché clôturait l'année dans le vert, l'action du groupe technologique américain IBM est restée nettement en retrait de la reprise boursière. Elle est même la lanterne rouge de l'indice Dow Jones pour la deuxième année d'affilée, ce qui n'était plus arrivé depuis Bethlehem Steel en 1993 et 1994. Il y a naturellement des arguments à cette contre-performance. Pour autant, il serait prématuré de condamner Big Blue : le groupe sait enfin où il veut aller sur le plan stratégique, et cela n'a pas toujours été le cas. Au cours du 4e trimestre 2014 (3 mois jusqu'à fin décembre, le plus récent pour lequel on dispose de résultats), le chiffre d'affaires (CA) a de nouveau reculé de 12% sur base annuelle, à 24,11 milliards USD; un montant nettement inférieur aux prévisions...