Ce producteur d'or de taille moyenne établi au Canada détient actuellement trois actifs opérationnels: un en Amérique du Nord, un en Amérique du Sud et un en Afrique de l'Ouest. La mine Essakane (Burkina Faso) prend à son compte un peu plus de la moitié de la production du groupe. Rosebel (Surinam) en apporte environ un tiers et le reste provient de la mine Westwood (Ontario). Deux grands projets ont déjà fait l'objet d'une étude de faisabilité et sont en attente d'une décision d'investissement. Le premier, Côté Gold (Ontario), que le groupe codétient (64,75%) avec le groupe japonais Sumitomo, produirait en moyenne 367.000 onces d'or par an durant 16 ans, à un coût inférieur à 700 dollars l'once. Le second, d'une durée de vie estimée d...

Ce producteur d'or de taille moyenne établi au Canada détient actuellement trois actifs opérationnels: un en Amérique du Nord, un en Amérique du Sud et un en Afrique de l'Ouest. La mine Essakane (Burkina Faso) prend à son compte un peu plus de la moitié de la production du groupe. Rosebel (Surinam) en apporte environ un tiers et le reste provient de la mine Westwood (Ontario). Deux grands projets ont déjà fait l'objet d'une étude de faisabilité et sont en attente d'une décision d'investissement. Le premier, Côté Gold (Ontario), que le groupe codétient (64,75%) avec le groupe japonais Sumitomo, produirait en moyenne 367.000 onces d'or par an durant 16 ans, à un coût inférieur à 700 dollars l'once. Le second, d'une durée de vie estimée de 13 ans, Boto Gold (Sénégal), présente un potentiel de production de 140.000 onces par an à 753 dollars l'once. Mentionnons encore deux autres projets à un stade de développement avancé: Pitangui, dans le nord-ouest du Brésil, et Diakha Sirabaya, au Mali.L'exercice a déçu sur presque tous les plans. En raison de la survenue de problèmes opérationnels (Westwood) et de tensions sociales (Rosebel), les pronostics de production pour 2019 ont été revus de 810.000-870.000 à 765.000-810.000 onces. De façon logique, le coût de production prévisionnel a, lui, augmenté, puisque les frais fixes sont répartis sur une production moindre: il fluctue actuellement entre 1.100 et 1.140 dollars l'once (début 2019: entre 1030 et 1080 dollars l'once). Les nouvelles ne sont cependant pas toutes mauvaises, puisque Saramacca, une extension de Rosebel, a été mise en production et surtout, que IAMGOLD affiche aujourd'hui une excellente situation financière. Bien que ses cash-flows soient négatifs depuis le 2e trimestre de 2018, le groupe dispose encore de plus de 650 millions de dollars en numéraire, ainsi que d'une ligne de crédit de 500 millions de dollars. Fin décembre, il percevra 170 millions de dollars au titre d'une avance sur la livraison de 150.000 onces d'or en 2022. Sa dette s'élève à 405 millions de dollars, dont 400 millions ne sont remboursables qu'en avril 2025. A Westwood, un nouveau plan minier a été élaboré. L'on peut donc en principe y exclure de nouvelles déconvenues liées à l'activité sismique. A Rosebel, où le 3e trimestre a été marqué par des tensions sociales, la direction est à l'écoute des communautés locales; elle s'attelle à éviter une escalade et une fermeture de la mine. Saramacca atteindra sa vitesse de croisière et donc, la production de Rosebel augmentera. Au Burkina Faso, où il désire étendre Essakane, le groupe espère que le climat se détendra, mais il n'a hélas aucune prise sur la politique. En 2020, le groupe fera part de ses décisions concernant Côté Gold (production autonome, partenariat, vente?) et peut-être aussi au sujet de Boto Gold (s'il obtient un permis d'environnement) et de Sadiola (prolongement de la durée de vie de la mine mais moyennant de gros investissements, ou sa vente?). Nous espérons que le groupe démontrera tout son potentiel l'année prochaine. Sur le plan opérationnel, l'exercice s'annonce meilleur que 2019. Si l'action figure parmi nos favorites, c'est aussi parce que nous nous attendons à une reprise de la tendance haussière du cours de l'or. IAMGOLD combine position financière robuste et valorisation réduite (cinq fois la valeur comptable). Il est en mesure d'investir, d'acquérir des projets ou encore, de s'associer. Conseil: acheter Risque: moyen Rating: 1BCours: 3,41 dollarsTicker: IAG USCode ISIN: CA4509131088Marché: New York Stock ExchangeCapit. boursière: 1,6 milliard USDC/B 2019: -C/B attendu 2020: 25Perf. cours sur 12 mois: +1%Perf. cours depuis le 01/01: -7%Rendement du dividende: -