Comme annoncé précédemment, Hewlett-Packard a été scindée en deux entités distinctes le 1ernovembre. Depuis lors, les deux cotations boursières sont également un fait. HP Inc. comprend la division Personal Systems (PC et ordinateurs portables pour consommateurs) et les imprimantes. Elle conserve également l'ancien ticker HPQ. HP Enterprise, cotée sous le ticker HPE, hébergera les activités liées au hardware pour entreprises (serveur, systèmes de stockage et de réseaux), aux services (consultance) et aux logiciels. Les derniers résultats trimestriels établis sous forme consolidée ont été publiés mercredi dernier. Ils portaient sur le 4e trimestre de l'exercice fiscal 2015, afin de permettre à HPQ et HPE d'entamer un nouvel exer...

Comme annoncé précédemment, Hewlett-Packard a été scindée en deux entités distinctes le 1ernovembre. Depuis lors, les deux cotations boursières sont également un fait. HP Inc. comprend la division Personal Systems (PC et ordinateurs portables pour consommateurs) et les imprimantes. Elle conserve également l'ancien ticker HPQ. HP Enterprise, cotée sous le ticker HPE, hébergera les activités liées au hardware pour entreprises (serveur, systèmes de stockage et de réseaux), aux services (consultance) et aux logiciels. Les derniers résultats trimestriels établis sous forme consolidée ont été publiés mercredi dernier. Ils portaient sur le 4e trimestre de l'exercice fiscal 2015, afin de permettre à HPQ et HPE d'entamer un nouvel exercice à partir d'une page blanche le 1ernovembre. Entre août et octobre, le chiffre d'affaires (CA) du groupe s'est à nouveau contracté de 9,5%, à 25,7 milliards USD, 700 millions USD sous les prévisions moyennes des analystes. Une partie du recul peut cependant être attribuée à l'appréciation du dollar (USD). Sans tenir compte des écarts de change, la baisse de CA aurait été limitée à 3%. Personal Systems et Printing, les deux divisions qui composent désormais HP Inc., sont aussi les moins performantes. Personal Systems a vu ses ventes baisser de 14% ; Printing a également abandonné 14% à la suite de la baisse des prix décidée dans le segment supérieur du marché. Celle-ci est nécessaire pour contrer la concurrence japonaise qui a pu profiter de la dépréciation du yen (JPY). Les ventes de consommables pour imprimantes (notamment les cartouches d'encre et les toners), l'activité qui présente la marge bénéficiaire la plus élevée, ont baissé de 10%. La division Impression poursuit ainsi sa glissade structurelle. En quatre ans, le CA a baissé de 19%. A terme, HP Inc. mise pleinement sur l'impression en 3D. Actuellement, le lancement d'une imprimante 3D commerciale n'est prévu que pour le début 2017, mais une acquisition pourrait accélérer le processus. Avec des cash-flows libres compris entre 2,4 et 2,7 milliards USD par an, HP Inc. dispose en tout cas de la force de frappe financière nécessaire. Les perspectives à long terme restent favorables pour l'impression 3D, mais l'engouement d'il y a quelques années s'est tari. Les pionniers comme 3D Systems et Stratasys sont confrontés à une baisse du CA. L'impression 3D est efficace pour construire des prototypes, mais la technologie n'est pas encore mûre pour une production de masse. Pour l'ensemble de l'exercice, HP Inc. prévoit un bénéfice compris entre 1,59 et 1,69 USD par action, ce qui est en deçà des attentes. Les dernières informations concernant HP Enterprise (HPE) sont un peu plus enthousiasmantes : hors effets de change, le CA a progressé de 3% à 14,1 milliards USD. Au sein d'Enterprise Group, les serveurs pour centres de données (+5%) et les réseaux (+35%) se sont particulièrement distingués. Les ventes de centres de données, qui représentent la moitié du CA total de HPE, ont progressé de 9% sur base annuelle. Le CA d'Enterprise Services est en léger recul en raison de la baisse des revenus provenant de l'outsourcing. Pour l'exercice 2016, HPE table sur un bénéfice compris entre 1,85 et 1,95 USD par action.ConclusionLa valorisation (0,9 fois la valeur comptable) et le dividende (rendement 3,5%) sont actuellement les seuls éléments positifs que nous puissions mentionner concernant HP Inc., car la contraction des activités se poursuit. Les perspectives sont favorables concernant HP Enterprise, même s'il n'est pas question de taux de croissance élevés. Nous émettons un avis neutre pour les deux actions.Conseil: conserverRisque: moyenRating: 2B