Greenyard Foods
...

Greenyard Foods Nous en savons plus désormais sur la fusion entre Greenyard Foods, Univeg et Peatinvest. Ces deux dernières seront rassemblées au sein de Greenyard Foods, société cotée, et le nouveau groupe produira un chiffre d'affaires total de 3,7 milliards EUR. GIMV injectera 25,6 millions EUR dans Greenyard Foods par l'exercice de warrants, alors que 25,5 millions de nouvelles actions Greenyard Foods seront émises pour rémunérer l'apport des actionnaires d'Univeg et de Peatinvest. Le cours de Greenyard Foods a gagné 8,5% lundi, et la tendance de l'action demeure largement haussière. A 16 EUR se trouve le premier soutien horizontal. Conseil: conserver/attendreRisque: moyenRating: 2BTigenixLa société biotech a décroché un brevet vital auprès d'USPTO, l'organisation américaine des brevets, pour l'utilisation d'une population de cellules stromales obtenues à partir de tissu graisseux pour le traitement des fistules. Ce brevet, qui vient à échéance en 2030, est d'une grande importance pour le développement et la commercialisation de Cx601, le principal produit en développement de Tigenix sur le marché américain. L'étude se trouve en phase III. Les résultats de la phase III sont attendus au 3etrimestre de cette année. Le cours a rebondi de 10%. Techniquement, la tendance est à nouveau haussière. A 0,65 EUR se trouve un soutien. Conseil: conserver/attendreRisque: élevéRating: 2CRoyal Dutch ShellLes acquisitions sont toujours aussi nombreuses. A présent, c'est le secteur énergétique qui entre dans la danse : Royal Dutch Shell reprend BG Group, le 3e groupe d'exploration pétrolière et gazière au Royaume-Uni. Les actionnaires reçoivent 0,383 GBP en liquide, plus 0,4454 action Royal Dutch Shell par action BG Group. L'offre valorise BG Group à 47 milliards GBP. C'est la plus grande opération du secteur pétrolier en une décennie, et elle donnera le coup d'envoi d'autres acquisitions. Après la reprise, la capitalisation boursière de Royal Dutch Shell atteindra le double de celle de BP. Techniquement, le cours boursier évolue latéralement. A 27 EUR se trouve un soutien, et à 29,50 EUR une résistance. Conseil: conserver/attendreRisque: faibleRating: 2AGeneral ElectricLe conglomérat américain vend pour 26,5 milliards USD d'immobilier appartenant à sa division financière GE Capital. General Electric souhaite en effet se concentrer sur la branche industrielle qui produit notamment des moteurs d'avions, des turbines et de l'équipement médical. Sur cette vente, GE prend une charge de 16 milliards USD au niveau des résultats. GE estime que cet " amaigrissement " permettra un dividende de 35 milliards USD, alors que le conglomérat a également annoncé qu'il rachèterait pour 50 milliards USD d'actions propres. Le cours de General Electric a en tout cas progressé très largement dans d'importants volumes. A 26 USD se situe à présent le premier soutien horizontal. Conseil: conserver/attendreRisque: moyenRating: 2B