Genticel est spécialisée dans le développement de vaccins thérapeutiques destinés à lutter contre le virus du papillome humain (VPH) à un stade aussi précoce que possible. Le VPH peut provoquer un cancer du col de l'utérus et il n'existe actuellement aucun traitement thérapeutique à un stade précoce. Une étude européenne de phaseII sur 233patients est en cours avec le ProCervix _ entretemps rebaptisé GTCL001_ depuis début 2014, alors qu'une étude de phaseIb a été lancée aux États-Unis l'an dernier. L'action avait déjà plongé en janvier (d'environ 6EUR à 3EUR par action) quand le marché a appris que le GTCL001 n'avait pas atteint les critères primaires après douze mois de suivi. La direction restait cependant positive, puisque l'action s'était avérée statistiquement significative dans des segments importants du groupe cible _ les femmes de moins de 30ans, avec un col de l'utérus normal et une affection limitée. En avril, des analyses plus poussées ont révélé que l'efficacité était statistiquement démontrable pour 80% du groupe ...