Affirmer que Genticel, une entreprise biotechnologique française qui sera cotée sur NYSE Euronext Paris et Bruxelles à partir du 9 avril (code ISIN : FR0011790542), sera performante au simple motif que les actions biotechnologiques ont actuellement le vent en poupe est pour le moins dangereux. Bien entendu, un climat boursier ou sectoriel positif est utile, mais ce n'est en aucun cas une garantie de succès. L'expérience nous apprend que le prix d'émission est souvent trop élevé, raison pour laquelle l'action nouvellement introduite connait une petite période de baisse. En outre, le secteur des biotechs - à la différence de certains autres - est tellement diversifié que le succès d'une entreprise particulière ne présage en aucun cas des chances de réussite d'une autre. Genticel est spécialisée dans le développement de vaccins thérapeutiques qui combattent le virus des papillomes humains (VPH) à un stade aussi précoce que possible. Le VPH est un virus qui peut mener à un cancer de l'utérus et pour lequel il n'existe actuellement pas de traitement thé...