Nous écrivons depuis longtemps que le joli redressement opéré par l'entreprise espagnole Gamesa, active dans l'énergie éolienne, était (largement) intégré dans le cours de l'action. Manifestement, c'est également l'opinion de la direction, qui a procédé à une augmentation de capital début septembre, alors que le titre était à son plus-haut. L'émission - dans le périmètre du capital autorisé - de 25,4 millions d'actions nouvelles (9,99% du total) à un prix d'émission de 9,3 EUR a permis de récolter 236 millions EUR. Avec cet argent, les Espagnols comptent saisir les nouvelles opportunités sur les marchés émergents et financer leur entrée sur le segment offshore (en mer). En juillet dernier, Gamesa a en effet signé un accord de principe avec Areva pour la création d'une joint-venture exclusivement active offshore. Gamesa a construit à cet effet un nouveau modèle spécifique, la G132-5.0 MW. Normalement, la joint-venture recevra son feu vert avant fin 2014. Areva apporte un pipeline de projets de 2,8 GW et l'objectif, ambitieux, consiste à conquérir une...